La femme du mois : Manon BORGEY

Manon BORGEY

Canicross

Qui es-tu? Peux-tu te vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Manon BORGEY, j’ai 21 ans. Je vie actuellement en Ardèche . J’adore la course à pied et je suis passionnée de chiens.

À quel âge es-tu arrivé(e) dans le mushing ? Comment as-tu découvert cet univers ?

Je suis arrivée dans le mushing dès mon plus jeune âge grâce à mon père Frédéric BORGEY, ancien membre de l’équipe de France, ancien président de la FFST et actuellement musher professionnel. C’est lui qui m’a fait découvrir cet univers et qui m’a tout appris et qui continue à me former .

Quel(s) type(s) ou race(s) de chiens as-tu et pourquoi ce choix?

J’ai actuellement un eurohound “Sky” âgé de 4 ans et “Pepsi” un jeune greyster de 13 mois . J’ai choisi ces races car d’une part ils ont besoin d’être très proches de l’homme ce qui nous permet de créer une vrai complicité entre nous, ce qui nous aident beaucoup lors de nos courses et de nos entraînements. D’autre part, ce sont des chiens très fort que ce soit physiquement ou mentalement, ils donnent toujours le meilleur d’eux. J’aime aussi leur caractère et leur manière d’être.

As-tu commencé directement par la compétition ?

J’ai d’abord commencé en loisir avec mon papa durant ses entraînements, ses prestations avec ses clients .

Pourquoi avoir choisi ce sport ?

J’ai choisi ce sport car je pratiquais de l’athlétisme “demi fond” en club. Le canicross me permet d’allier mes deux passions : la course à pied et les chiens .

Chacun a des petites anecdotes à raconter, on a tous des souvenirs plus ou moins funs. Quel est ton plus beau moment avec tes chiens? Et quel est le pire ?

Chaque moment que je vis avec eux est merveilleux. L’un des derniers moments fort est le premier entraînement de Pepsi lorsque je lui ai mis le harnais pour la première fois et que je l’ai attelé à la trottinette on attend toujours avec impatience de savoir comment cela va se passer. Il a été extraordinaire, il n’a rien lâché et il était très enjoué. Et le pire moment, c’est ce que je vis actuellement avec Sky, il est atteint d’une myopathie cardiaque. La compétition est donc terminé pour lui. Je fais désormais le nécessaire pour qu’il se repose comme il en a besoin.

Ton Team, tes chiens, c’est auprès d’eux et grâce à eux que tu réalises tes performances. Mais quel est le chien qui a le plus marqué ta vie ?

Pour l’instant c’est bien entendu Sky qui a le plus marqué ma vie. On a une complicité tellement forte. Ce chien m’a tout appris que ce soit pour l’éducation ou la compétition. C’est un chien parfait. Mais je sais que Pepsi assure une relève de haut niveau .

Tu réalises de très beaux résultats avec tes chiens. Comment expliques-tu ces réussites ? Quel est le “petit truc” en plus qui te permet d’être au top ?

Comme je disais plus haut je pratiquais de l’athlétisme ce qui m’a permis de m’aider au niveau de la technicité et de la manière de gérer mon entraînement personnel. Pour les chiens, j’ai un bon professeur qui n’est d’autre que mon père, qui m’apprend beaucoup pour l’entraînement, l’éducation et l’alimentation . Et notre complicité nous aident beaucoup, mes chiens courent pour moi et je cours pour eux. On est un binôme, une équipe.

 

Merci Manon d’avoir pris le temps de répondre à cette interview!

Post Author: Michele Thevenon