Présentation

Un peu d’histoire
Pour bien appréhender un sport, il faut connaitre son Histoire.
Les premières références à des compétitions d’attelages de chiens datent du 19ème siècle au Canada. En Alaska, la ruée vers l’or de la fin du 19ème siècle a entraîné un fort besoin en chiens d’attelage. Les chiens étant si important dans la vie de chacun en Alaska, c’est très logiquement que les trappeurs et prospecteurs rescapés de la ruée vers l’or en vinrent à se défier dans des  compétitions d’attelages.

Petit à petit le sport de traîneau s’est développé dans toutes les régions enneigées du continent nord-américain. En 1932, une course de traîneau était organisée dans le cadre des Jeux Olympique d’Hiver à Lake Placid, Etat de New York (USA). Ce fut une source supplémentaire de promotion pour le sport.

En Europe, les sports de traîneau se sont développés en premier en Scandinavie où la pratique du ski-pulka a pris de l’essor dans les années 30. Le premier club fut fondé en 1936 en Norvège, rapidement suivi par les autres pays scandinaves.
En 1937 Paul Emile Victor ramène en France une meute de chiens Groenlandais et, pour démontrer à l’armée l’utilité des chiens de traîneau, il fait à la fin de l’hiver 1938 le trajet St Etienne de Tinée, près de Nice, à Chamonix par la haute route des Alpes. Mais c’est en Europe centrale et de l’ouest que l’activité sportive avec des chiens de traîneau ne débutera réellement qu’au début des années 60. La première course française eut lieu en février 1978, organisée au col de la Schlucht. En 1983, les clubs nationaux français, suisse, allemand, danois, suédois, norvégien, et le TCE fondaient l’European Sled Dog Racing Association (ESDRA), afin de coordonner le développement de nos disciplines en Europe. Le premier Championnat d’Europe fut organisé en 1984 à Sils/St Moritz en Suisse.

Reconnu dès 1984 par le Ministère de la Jeunesse et des Sports, le nombre de pratiquants français augmentant régulièrement, le club français se transformait en Fédération en juin 1985 avec la création des premiers clubs locaux ou régionaux.
Vous souhaitez en savoir Plus ? Vous trouverez ici prochainement un article plus détaillé sur l’historique des sports de traîneau.

Rôle et missions de la FFST
La Fédération Française des Sports de Traîneau, de ski/vtt joëring et de canicross est une association qui a pour objet le développement des sports de traîneau sur neige et sur terre, de ski-joering, de ski-pulka, de VTT-joering, de canicross, de cani-marche ainsi que toutes les disciplines dérivées.

Forte de ses licenciés et ses clubs répartis en Ligues Régionales et en Comités Départementaux, la FFST assure notamment les missions suivantes :
• Participer à la promotion et l’éducation par les activités physiques et sportives.
• Favoriser l’accès à toutes et à tous à la pratique des activités physiques et sportives.
• Former des dirigeants, animateurs, formateurs et entraîneurs fédéraux.
• Organiser la pratique des activités arbitrales au sein de la discipline.
• Veiller au respect des règles techniques, de sécurité, d’encadrement et de déontologie de la discipline.
• Délivrer les titres de Champion de France et vice Champion de France dans ses différentes disciplines.

L’organisation des Sports de traîneau, de ski/vtt joëring et de canicross en France
La FFST gère la pratique de tous ses championnats de France. Les compétitions de niveau départemental et régional sont gérées respectivement par les Comités Départementaux et les Ligues Régionales. Ces organismes décentralisés et les clubs s’appuient sur le dynamisme et le travail de nombreux bénévoles pour faciliter la pratique de notre sport.

La FFST présente sur la scène internationale
Fédération délégataire, la FFST représente les Sports de traîneau, le ski/vtt joëring et le canicross auprès des pouvoirs publics ainsi qu’auprès des organismes sportifs nationaux et internationaux.

La Fédération est représentée dans les plus hautes instances du sport français comme l’Association Française du Corps Arbitral Multisports (AFCAM), le Comité National Olympique du Sport Français (CNOSF) et le Ministère des Sports, de la Jeunesse, de l’Education Populaire et de la Vie Associative. Elle contribue ainsi au développement de la pratique sportive sur le territoire et y défend les intérêts de ses disciplines.

La FFST joue également un rôle prépondérant dans les décisions sur la scène internationale en siégeant à l’IFSS et à la WSA Elle y défend ses intérêts et ceux de ses pratiquants.

En cliquant sur le nom vous serez amenez sur :

La FFST en vidéo