FAQ

Santé animale

Comment savoir si mon chien est bien vacciné ?

  1. Justification des vaccinations obligatoires

Le règlement de course impose une vaccination contre la maladie de carré, l’hépatite de rubarth, la parvovirose, la leptospirose, la rage, et la toux de chenil (bordetella bronchoseptica et parainfluenza).

Ces maladies sont des maladies contagieuses, le risque provenant en fonction de la maladie de contacts directs entre chiens (ex : goutelettes respiratoires), contamination par morsure (rage), de contact indirect (avec les excréments, les urines).

Certaines de ces maladies sont zoonotiques (maladies transmissibles de l’animal à l’homme) : la leptospirose et la rage.

En ce qui concerne la toux de chenil, la nécessité de préciser les agents dans le vaccin vient de l’existance de vaccin comportant uniquement le parainfluenza, offrant une protection insuffisante du chien.

 

  1. Les protocoles vaccinaux
  • Primovaccination

Est considérée comme primo-vaccination tout vaccin injecté dans un organisme pour la première fois. Cependant, si la date de rappel d’un vaccin déjà injecté est dépassée, il l’injection en retard  est à considérer comme une primo-vaccination. C’est en particulier à « un jour prêt » pour le vaccin rage (soumis à une surveillance règlementaire) pour lequel après un retard même de 24 heures, la validité officiel du vaccin ne prendra acte que 21 jours après l’injection (avec un rappel à un an obligatoire).

Après la primo-vaccination, le vaccin n’est pas valable immédiatement dans l’organisme (d’où le délai de 21 jours avant le début de la validité officielle pour la rage). Pour les autres maladies, cet élément reste vrai et il est vivement conseillé de vacciner les chiens au moins 3 semaines avant un évènement sportif s’il s’agit d’une primo-vaccination.

  • Rappels vaccinaux

Les rappels sont souvent annuels. Ils peuvent cependant parfois être espacés de 2 voire 3 ans en fonction du protocole de vaccination.

 

Le protocole de vaccination se base sur l’autorisation de mise sur le marché du fabricant (AMM), qu’on trouve sous forme simplifiée appelée RCP (Résumé des caractéristiques du produit) disponible sur internet (http://www.ircp.anmv.anses.fr/). Cette AMM peut évoluer, et n’est en rien liée à l’agent contre lequel on vaccine, mais le produit utilisé pour effectuer le vaccin.

Ainsi, l’AMM des vaccins Rabisin (Merial) ou Versiguard rabies (zoetis) est de trois ans pour la rage.

Par contre, le dossier d’AMM correspond à la règlementation française. Il arrive donc qu’un protocole puisse être considéré comme valide dans un pays, et pas dans un autre. Attention donc à toujours revérifier au plus tard 1 mois avant le déplacement qu’aucun changement de règlementation n’a eu lieu.

 

 

 

 

 

Vous ne trouvez pas la réponse à votre question?

Posez-la directement :